Et un autre encours de terminé : les gants commandés par l'aînée de mes belles-soeurs.

Les mitaines, je maîtrisais, mais pas les gants. Alors j'ai testé plusieurs méthodes au tricot, pour revenir finalement au bon vieux crochet. Mon plus grand plaisir a été de trouver la laine (divine Malabrigo sock, coloris Archangel, je crois, trouvé chez Lill Weasel, crochet 3,5). Je me suis inspirée d'un modèle donné par Garnstudio pour comprendre comment faire les doigts et c'est finalement facile !

J'ai profité de mon nouveau joujou et de la lumière de la soirée pour faire une photo qui rendrait à peu près les couleurs...

gants Marie 2012 et comme il me reste encore un bon métrage, je viens de trouver quelques idées qui pourraient bien prendre forme prochainement sur mes nouvelles aiguilles circulaires KnitPro.

Au passage, un petit mot sur ces aiguilles en vogue sur le net parmi les amoureuses du fil : ce sont de vrais bijoux, qui m'ont réconciliée avec le tricot. Elles me permettent en plus de pratiquer debout dans les transports, en évitant d'éborgner quiconque, atout non négligeable, non ?